La PETA vise vos enfants

En 2003, dans plus de 15 États, ce groupement a distribué une bande dessinée explicite intitulée "Ta mère tue les animaux" aux enfants dont la mère portait une fourrure, à la sortie du spectacle "Casse-noisette" et d’autres pièces de théâtre.

Le journal Rocky Mountain News, publié à Denver, a qualifié cette tentative de PETA de "méprisable" cette "manipulation des adultes en traumatisant les enfants". Pour le Omaha World-Herald, "ce sont les enfants, vulnérables, qui souffriront sans doute d'angoisse en raison de la dureté de cette attaque, lors d'une sortie en famille, une occasion qui sans cela aurait été joyeuse".

Le Dr Jeffrey Dolgan, médecin psychologue-en-chef de l’hôpital des Enfants malades de Denver, déclarait au Denver Post que la campagne de la PETA "Ta mère tue les enfants" est d'une dureté inqualifiable.

L'association PETA avait également invité Rodney Coronado, pyromane reconnu, à rédiger un éditorial dans "Grrr ! Kids Bite Back", un périodique aujourd'hui disparu, le soi-disant magazine de la PETA pour les élèves de 8 à 14 ans.

Les auxiliaires didactiques TeachKind de la PETA présentent des thèmes qui font le lien entre les esclaves africains-américains et le bétail. La PETA propose aux élèves de comparer les progrès du mouvement des droits civiques aux États-Unis au mouvement actuel de défense des droits des animaux. Et ce n'est pas tout : en 2006, nous avons publié ce rapport [En anglais], mis à jour en 2008, analysant en détail la propagande de la PETA visant les enfants.

Rejoignez-nous sur Facebook